Frais de notaires - image

Y’a-t-il des frais de notaires en investissant en SCPI ?

Investissement immobilier

La SCPI ou société civile de placement immobilier est un placement permettant aux investisseurs d’obtenir des revenus réguliers tout en diversifiant leur patrimoine. Il s’agit d’une pierre papier accessible en direct ou par le biais d’une assurance-vie. Si ce type de placement est plus commun pour certains investisseurs, il reste encore confus pour d’autres. Cet article fait la lumière en se portant particulièrement sur les frais de notaires en SCPI. Le point !

Investir en SCPI : faut-il prévoir des frais de notaires ?

Dans le cadre d’une transaction immobilière, le recours à un notaire devient incontournable. En effet, c’est un juriste immobilier chargé de sécuriser la vente ou l’achat. Il joue à priori un rôle juridique et administratif. Mais ce professionnel se charge également de conseiller ses clients en termes de législation immobilière. Aussi, faire appel à un notaire immobilier est une garantie pour mieux prévenir les litiges immobiliers. Bien entendu, ces services ne sont pas gratuits. C’est là qu’entrent en jeu les frais de notaires. Ces derniers se rapportent à la rémunération du spécialiste, aux droits de mutation, à la contribution de sécurité immobilière et bien d’autres dépenses.

Pour ce qui est de la SCPI, il convient de rappeler que l’acquisition de parts se fait par l’intermédiaire d’une société de gestion. Et comme il s’agit d’un achat d’immeubles, il doit y avoir des frais de notaires. Mais avec ce mode d’investissement, c’est la SCPI qui s’en charge et non les titulaires des parts. Dans ce cas, les investisseurs n’ont pas à payer directement des frais de notaires. Cette dépense est en effet prise en compte dans le prix d’achat d’une part. Dès lors que le prix de souscription est acquitté, il n’est plus question de frais de notaires, quel que soit le nombre d’acquisitions effectuées en SCPI.

La vérité sur les différents frais SCPI

Y’a-t-il des frais scpi ? Il convient alors de faire un peu de lumière sur les différents frais SCPI pour aider les investisseurs à mieux comprendre leur fonctionnement. Aussi, il faut savoir que tous les dépenses et frais liés à l’investissement en SCPI se regroupent dans le prix des parts de SCPI. Ce dernier inclut donc les frais de souscription à la SCPI et les frais de gestion de SCPI. Ces derniers portent sur le suivi des immeubles en portefeuille. Ceux-ci se calculent essentiellement en pourcentage des revenus locatifs perçus.

Quant aux frais de souscription, ils concernent d’abord le prix de souscription. Celui-ci intègre le prix d’achat d’une part et les frais de souscription et donc les frais de notaires. Ces frais de souscription se rapportent en outre sur la valeur de retrait, la valeur vénale et la valeur de réalisation. Il s’agit respectivement du montant versé au porteur de parts souhaitant se retirer, de la valeur du patrimoine immobilier en portefeuille et de la valeur des immeubles et des actifs financiers. Tout compte fait, les personnes qui choisissent d’investir en SCPI n’ont qu’à régler le prix des parts de SCPI et la société de gestion se charge du reste.